Test du music-link écouteur à induction pour prothèse auditive

music-link-for-deaf

 

Voici un nouvel accessoire que j’utilise à présent depuis un mois,  en effet depuis quelques années je me suis intéressé aux écouteurs avec bobines à induction, chose que j’ai en fait découvert assez tard presque une dizaine d’années tout de même en un peu plus de 25 ans d’appareillage.

Le principe est assez simple un courant est apporté à une ferrite sous forme de bobine afin de créer un champ magnétique, une norme a été définie et elle reste un standard international permettant ainsi l’accessibilité, l’avantage pour son appareil auditif c’est qu’il a forcément son mode T puisque cela est fourni de série pour toutes les prothèses auditives quelque soit leur format.
A savoir ces « écouteurs » sont destinés à une gamme d’appareil dit « puissant » en contour BTE en pile A675, voir même les petits contours en pile A11.  Je doute qu’ils soient parfaitement fonctionnels avec une prothèse de type « intra »

Commandés aux usa par deux afin de faire baisser les frais de ports par unité, ça peut sembler risqué mais d’un côté l’intermédiaire de paiement fut PayPal ce qui offre quelques garanties tout de même.

Après avoir reçu le colis via ups parcel on a un blister assez classique transparent permettant de voir le produit, l’ouverture est assez simple sans avoir vraiment besoin de déchirer comme un bourrin l’emballage.

Aspect

Une fois déballé on a un câble assez fin mais un peu rigide d’une longueur d’un mètre, au toucher on a un côté poreux et caoutchouteux.
Environ 15 cm plus bas du « crochet » il y a une sorte de poids qui permet de stabiliser ce cable, il n’y a aucun bouton, toujours dans une texture caoutchouc, je pense qu’il s’agit d’une première ferrite permettant l’induction.
Sachez en fait que cette texture du câble permet d’accrocher un peu à ses vêtements et vu le crochet qu’on met à l’oreille il vaut mieux que le câble soit plutôt stable dans ses mouvements ce qui est assez le cas.
Le « crochet » qui va maintenir l’écouteur et en plastique on dirait même du plastique ABS, un peu granuleux mais assez doux pour que ça ne bouge pas,  ni que ça démange.
A noter que j’ai pris une version mono puisque je suis sourd moyen d’une seule oreille, il existe une version stéréo où vous avez deux écouteurs.
Le connecteur est de type jack 2,5″ format très standard permettant une compatibilité pc portable, iphone, ipod, smartphone, etc…
Comme vous pouvez le voir on voit que ce que j’appelle « crochet » est plus fin qu’une pièce d’un Euro.

Usage

Concernant le « crochet »  qu’on met autour de l’appareil on a effectivement au début une certaine appréhension à le mettre on se pose des questions du genre « mon appareil va-t-il voler si jamais mon câble est arraché ? » ou encore « est-ce que ça gratte ? », « À quel endroit le mettre plutôt extérieur, ou bien entre l’appareil et le visage ?  »

Pour la mise en place j’ai fini par avoir le coup de main après 3/4 essais (vous pourrez voir le petit Gif animé bientôt)
Le geste peu ne pas sembler très sexy en public mais je trouve que c’est le plus sûr pour arriver à bien le placer du premier coup, après tout vous aviez bien dû apprendre ce geste, la première fois que vous avez du mettre le contour de votre propre appareil autour de l’oreille,  et bien là c’est pareil.
Une fois posé on ne sent presque pas l’épaisseur sur l’oreille ni le poids du câble.
Oui je sais l’embout est abimé, il est très vieux, je dois le changer, de même que le tube !

image002

Impressions

Le son ! Eh bien très franchement une fois basculé en mode bobine le son est clair et net, aucun grésillement, les voix lors de chanson sont parfaitement claires, de même qu’en mode téléphone, mais attention ce n’est pas un kit main libre il n’y a pas de micro dessus, on utilise alors le micro du téléphone.

Il arrive parfois que la petite manche du crochet (qui doit contenir la bobine) soit mal placée par rapport au contour de l’appareil, on le rajuste assez facilement soit parce que le câble fait partir le manche en biais, soit parce que la rotation est trop forte lorsqu’on fait le geste pour le placer. Sinon on peut le laisser sans vraiment suivre le contour, puis jouer sur le volume du périphérique utilisé, ou inversement.

Conclusion

Finalement je ne peux plus me passer de cet écouteur, il peut sembler un peu cher pour du plastique, mais si votre audition le permet et que les réglages de votre appareil ne sont pas trop pourris le résultat est franchement agréable, et surtout beaucoup plus léger ayant longtemps utilisé un « câble boucle à induction » ou dit câble collier, car j’avais tendance à relever le câble du collier pour le placer de la même manière que le « crochet » du music-link.
J’avais déjà l’habitude d’utiliser le câble collier lors de mes séances de running, j’attends à présent une météo meilleure pour le tester en situation sportive.

Acheté sur:
http://www.tecear.com/Music_Link.htm

Prix: 30 € environ port inclus 39 $ ( les deux 78 $ soit 59,94 € )

 

image001

2 thoughts on “Test du music-link écouteur à induction pour prothèse auditive

  1. Naomi says:

    Hello !
    Pour ma part, j’en ai eu il y a quelques années sauf que j’ai dû payer… tiens toi prêt… 280€ chez mon audioprothésiste. Donc j’ai un peu les boules quand je regarde le prix réel, cependant j’ai eu petite question, sont-ils résistants ? Car la première paire d’écouteurs s’est arraché au bout d’une semaine (j’ai tiré un tout petit peu dessus sans faire exprès) et pareil pour la deuxième paire. Le son est-il de bonne qualité ?

  2. admin says:

    Hello !

    Alors effectivement c’est moyennement résistant effectivement, le plus longtemps que j’ai tenu est de 6 mois, et il y a pas longtemps un mois.
    J’ai réclamé au vendeur, il m’en a renvoyé deux.

    Depuis mon billet je dois en avoir 4-5 de claqués, j’ai tenté d’en démonter un pour voir éventuellement si c’était pas réparable avec une petite soudure mais je n’ai même pas réussi à l’ouvrir.
    Le son est bon, en fait comme c’est de l’induction ça dépend surtout de la qualité de la bobine de l’appareil je pense.

    Je pense renvoyer mes 4-5 défectueux au fabricant pour voir ce qu’il me propose.

    Par contre votre audioprothésiste ne s’est pas emmerdé 280 € c’est sacrément gonflé,
    c’est limite de l’escroquerie à la limite le double ça irait encore, mais là 9x plus en arrondissant la TVA & l’import.
    A ce prix là je vous inviterais à envoyer une lettre recommandée après un premier mail en dénonçant la surfacturation s’il ne réagit pas, mais si c’est de quelques années ça risque d’être plus difficile…

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *